Gérard de Nerval (1808-1855): Les Cydalises

Translated by Timothy Adès

The pretty ones

Où sont nos amoureuses?
Elles sont au tombeau.
Elles sont plus heureuses,
Dans un séjour plus beau!

Elles sont près des anges,
Dans le fond du ciel bleu,
Et chantent les louanges
De la mère de Dieu!

Ô blanche fiancée!
Ô jeune vierge en fleur!
Amante délaissée,
Que flétrit la douleur!

L’éternité profonde
Souriait dans vos yeux …
Flambeaux éteints du monde,
Rallumez-vous aux cieux!

Where are our trueloves?
    Under cold clay.
Fairer their fortunes
    Now, far away.

Angels around them,
    High overhead;
Anthems resounding,
    Mother of God.

Flawless young flower,
    Virginal bride.
Sorrow to suffer,
    Lover denied.

Worlds with no ending
    Smiled in your eyes;
Now, the rekindling:
    Shine in the skies!

Translation: Copyright © Timothy Adès

This entry was posted in Poems and tagged . Bookmark the permalink.